Zrika, Abdallah

Né en 1953 aux Carrières Centrales à Casablanca, Abdallah Zrika passe son enfance dans les bidonville de Ben Msîk. A douze ans, il écrit ses premiers poèmes.
Il publie en 1977, à compte d’auteur, Danse de la tête et de la rose dont le succès est prodigieux. Pour la jeunesse marocaine, Abdallah Zrika représente un idéal, la liberté de vivre et de dire...
Ces premiers poèmes, largement diffusés dans le monde étudiant lui valent d’être arrêté en 1978 pour atteinte à l’ordre public. Il passera deux ans en prison avant d’être jugé. Les oeuvres incriminées sont mises au pilon.
Depuis son arrestation, il n’a pas cessé d’écrire...
Relâché en 1980, il publie Rires de l’arbre de palabre et Fleurs de pierre.
Depuis, il ne cesse de publier et compte parmi les poètes marocains les plus importants.

Aux éditions La passe du vent, Abdallah Zrika a publié dans les ouvrages collectifs : Actes de naissance et Dans le privilège du soleil et du vent


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0