Winckler, Martin

Né sous le nom de Marc Zaffran, Martin Winckler part en 1962 d’Algérie pour la France avec ses parents. Il passe son enfance à lire durant des journées entières et à écouter la radio. Dès 13 ans, enfant solitaire, il se met à écrire des nouvelles fantastiques inspirées de ses lectures.
Après le bac, il part un an en Amérique où il comprend que devenir écrivain n’est ni scandaleux ni extravagant.
En 1983, après la mort de sa mère, il écrit Les Cahiers Marcoeurs et se joint à la rédaction de la revue médicale Prescrire.
Dès 1984, il publie ses premières nouvelles sous le pseudonyme de Martin Winckler dans la revue Nouvelles Nouvelles.
En 1989, son premier roman La vacation est publié et est lauréat du Festival du Premier Roman de Chambéry en 1990.
En 1993, Martin Winckler cesse d’exercer la médecine et se consacre totalement à la traduction et à l’écriture.

Aux éditions La passe du vent, Martin Winckler a publié dans l’ouvrage collectif : Aspirine


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0