Santé & Bien êtreMycose des pieds : Pourquoi est-ce difficile de s'en débarrasser?

Mycose des pieds : Pourquoi est-ce difficile de s’en débarrasser?

La mycose des pieds est une maladie très répandue qui a déjà touché au moins une fois un Européen sur trois. Lisez ici comment y faire face.

En bref :

  • La mycose des pieds est causée par des agents pathogènes appelés « dermatophytes ».
  • Outre la peau, les ongles des pieds sont souvent touchés.
  • Une hygiène maximale est indispensable à la réussite du traitement.

La mycose des pieds, appelée Tinea pedis (Pied d’athlète) par les médecins, est une infection fongique de la peau dans les espaces entre les orteils et sur la plante des pieds. Dans de rares cas graves, le dos du pied est également touché. Si seule la peau est touchée, il s’agit d’une dermatomycose. Si l’ongle est atteint, la médecine parle d’onychomycose, c’est-à-dire de mycose des ongles.

Environ trois quarts des infections sont causées par un seul champignon filamenteux, le Trichophyton rubrum. Outre les champignons filamenteux (dermatophytes), d’autres champignons tels que les levures, les spores et les moisissures peuvent également provoquer des mycoses du pied. Ils se nichent dans la couche cornée (la couche supérieure de la peau) et provoquent des démangeaisons gênantes. De plus, la plupart des gens sont gênés de montrer en public leur peau « rongée » par les champignons et leurs ongles d’orteils décolorés.

La transmission de la mycose des pieds

La transmission se fait par de nombreuses voies différentes. La plupart du temps, les champignons passent d’une personne à l’autre dans les lieux publics. L’infection est typique dans les piscines et les bains thermaux publics, car la plupart des gens s’y promènent pieds nus. Par ailleurs, les champignons se sentent particulièrement à l’aise dans un environnement chaud et humide.

Les vestiaires et les douches des salles de sport sont une autre source d’infection. Les champignons profitent ici des chaussures et chaussettes de sport humides de sueur. En anglais, la mycose des pieds est également appelée « athlete’s foot » (pied d’athlète).

Les chambres d’hôtel recouvertes de moquette, dans lesquelles de nombreux clients marchent pieds nus et transmettent leurs champignons au sol, sont également dangereuses. En outre, la salle de bain est souvent un lieu de contamination : si l’enfant ramène une mycose du pied de la salle de sport, il peut contaminer le reste de la famille par le biais des tapis de bain et des serviettes.

Si le système immunitaire ne vient pas à bout des champignons, ceux-ci pénètrent dans l’épiderme et y forment leurs filaments (hyphes). Il en résulte un réseau de champignons qui ne cesse de s’étendre.

Les symptômes de la mycose des pieds

La mycose des pieds se manifeste généralement par des démangeaisons gênantes à l’endroit atteint. Les autres symptômes dépendent de l’endroit exact de l’infestation. En cas de mycose des pieds entre les orteils, on observe souvent des fissures douloureuses et profondes qui ressemblent à des coupures. La peau est rouge, s’écaille et forme des vésicules.

En revanche, une plante de pied atteinte de mycose s’écaille et se corne. Souvent, surtout au niveau des talons, cela n’est pas identifié comme une mycose, mais perçu comme une peau sèche. Problème : la mycose du pied se répand dans les tapis de bain et les moquettes par le biais des squames et est ainsi transmise à d’autres personnes.

La mycose des ongles se propage d’avant en arrière sur l’ensemble de l’ongle. Ce faisant, il s’épaissit et se colore d’une teinte jaune-brun très visible.

Le traitement de la mycose des pieds

pied mycose

En cas de mycose légère des pieds, les produits en vente libre en pharmacie tels que les crèmes contenant un antifongique sont généralement efficaces. Il s’agit généralement de substances actives comme le clotrimazole, qui ne tuent pas le champignon, mais l’empêchent seulement de se propager. La peau rejette d’elle-même les cellules cutanées infectées dans le cadre de son renouvellement permanent. De tels produits antifongiques doivent être utilisés pendant des semaines. On s’assure ainsi qu’il ne reste pas de cellules cutanées atteintes qui pourraient déclencher une nouvelle infection.

Dans les cas plus graves, on utilise des substances actives telles que la terbinafine, qui tuent le champignon. Le traitement se fait soit avec des crèmes et des sprays, soit avec des comprimés. Ces derniers attaquent le champignon de l’intérieur. La durée du traitement est plus courte et plus efficace. La terbinafine sous forme de comprimés et les antifongiques similaires comme l’itraconazole ne sont disponibles que sur ordonnance.

Prévenir la mycose des pieds et éviter les réinfections

Il n’est guère possible de se protéger complètement contre une infection. Vous pouvez toutefois faire quelques choses pour minimiser le contact avec les champignons : Portez toujours des chaussures de bain ou des chaussons dans les piscines, les saunas et les chambres d’hôtel. Séchez toujours soigneusement les espaces entre les orteils, car les champignons aiment les environnements chauds et humides.

Veillez, surtout lorsque vous faites du sport, à porter des chaussures qui respirent et qui minimisent la formation de la transpiration des pieds. Remplacez immédiatement les chaussettes trempées de sueur après le sport. Lavez les chaussettes, les serviettes et les autres textiles en contact avec les pieds à une température d’au moins 60° Celsius.

Si un membre de la famille a contracté une mycose des pieds, il faut veiller à ce qu’il utilise ses propres serviettes, qui doivent être lavées fréquemment. Si nécessaire, renoncez aux tapis de bain pendant un certain temps afin d’éviter que les champignons ne s’y installent.

Renforcer le système immunitaire

Un système immunitaire fort peut empêcher les champignons de s’installer dans la peau. Veillez à avoir une alimentation saine et équilibrée. Stimulez la circulation sanguine de la peau des pieds en prenant des douches et des bains alternés. Portez si possible des chaussures confortables qui ne serrent pas les pieds et ne les font pas transpirer.

Marchez beaucoup pieds nus pendant les mois d’été. Cela peut sembler contre-productif au premier abord, mais les peuples qui se déplacent toujours pieds nus ne connaissent pas de mycoses des pieds. Cela s’explique par le fait que la peau du pied nu est sèche et résistante. Dans ce milieu, les champignons n’ont aucune chance de s’installer.

Les plus consultées

Derniers articles

Plus D'article