L’Anselme, Jean

Poète en marge des milieux intellectuels et élitistes, Jean L’Anselme maîtrise l’humour, le calembour et ce qu’il appelle lui-même le « poème con », à la manière d’un Alphonse Allais, d’un Pierre Dac ou d’un Francis Blanche.
Auteur depuis 1945, on lui doit des recueils comme Le Ris au laid paru en 2004 ou Con comme la lune publié en 2008.

Aux éditions La passe du vent, Jean L’Anselme a publié dans l’ouvrage collectif : J’ai embrassé l’aube d’été


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0