Charlebois, Jean

Jean Charlebois est écrivain — pour gagner sa mort.
Parallèlement, il exerce le métier d’écrivain public — pour gagner sa vie —, c’est-à-dire fabricant de textes sur mesure pour des sociétés publiques ou privées, des P.M.E., pour des musées, des chanteurs, des acteurs, des cinéastes…
Né en 1945, à Baie-Saint-Paul (mais, on dit que sa mère a accouché à Québec). Il a publié des poèmes, trois romans (dont l’Oiselière, le plus connu), des ouvrages en prose, des nouvelles… Au Noroît (Québec), à l’Hexagone (Qc), aux éditions Paroles d’Aube, chez Lanctôt Éditeur (Qc), à La passe du vent et aux éditions Les heures bleues (Qc).

Parmi ses publications :

  • S’interrompre tout à coup au beau milieu d’une phrase, (illustrations de la peintre Françoise Ségard), un recueil publié aux éditions Les heures bleues en 2010, coïncide avec les quarante ans d’écriture de Jean Charlebois.
  • Elle-aime, roman, éd. Les heures bleues et La passe du vent, 2008
  • Petites nouvelles... (illustrations de la peintre Madeleine Lemire), nouvelles, Les heures bleues, 2006
  • Blancbleubrunjaunenoirorangeroserougevert, poésie, Lanctôt Éditeur (Qc), 2004
  • En mille miettes, proses, Lanctôt Éditeur, 2003
  • Près des yeux, près du cœur, (illustrations du peintre Marc-Antoine Nadeau), livre d’images, Lanctôt Éditeur, 2001
  • Chambres de femmes, roman, éd. L’Hexagone (Qc) et La passe du vent, 2000
  • L’Oiselière, roman, éd. L’Hexagone et Paroles d’Aube, 1998

Aux éditions La passe du vent, Jean Charlebois a également collaboré aux ouvrages collectifs suivants : Amérique, Amériques !, J’ai embrassé l’aube d’été et Départements et territoires d’outre-ciel.

les ouvrages de cet auteur :


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0