L’été sera littéraire avec les Éditions La passe du vent !

vendredi 27 juillet 2012

Découvrez nos conseils de lecture pour passer un bel été !

> POUR UN ÉTÉ EN POÉSIE…

« Mille plaines, mille bateaux  » de Robert Piccamiglio – 10 €
Dans ce recueil, Robert Piccamiglio nous offre de l’émotion pure. Son écriture pleine d’élégance et de style aborde des sujets profonds et intimes, entre force et fragilité, éclat et fugacité.

« C’est le matin
je regarde au loin les montagnes
plonger tête baissée inconscientes du danger
dans l’horizon sans fin qui conduit nulle part
un horizon que personne ne peut enjamber
trop tard ou beaucoup trop tôt
pour espérer dormir
dehors la nuit n’est pas encore assez pleine
il faut attendre
mais quoi ? »

> POUR UN ÉTÉ À PARCOURIR L’EUROPE EN SAC À DOS…

« Kinetica, lieux d’expérimentations cinématographiques en Europe », collectif – 12 €
Cet ouvrage très graphique vous propose de découvrir les friches cinématographiques d’Europe !
De Berlin à Copenhague, en passant par Lausanne et Saint-Étienne, découvrez ces anciennes usines, chocolateries, brasseries, piscines devenues aujourd’hui lieu salles de projections, laboratoires, résidences d’artistes…

« La lumière s’éteint et le film commence, m’emmène dans un voyage inconnu, ne me lâche pas, m’emprisonne, éveille des sentiments et des pensées. » […]
« La philosophie de la pellicule est pour moi ce qu’il y a de plus juste, la lumière qui sculpte le temps et le mouvement. Je suis resté au Super 8 aussi parce que c’est le format amateur, c’est celui "qui aime". »

> POUR UN ÉTÉ TOUJOURS PLUS AU SUD…

« Les poussières du vent se lèvent tôt », Michel Calzat, Joël Bastard et Thierry Renard– 20 €
Carnet de voyage poétique, « Les poussières du vent se lèvent tôt » offre une belle traversée du quartier de l’Hippodrome de Bamako, riche en rencontres, découvertes et sensations grâce aux photographies de Michel Calzat et aux textes de Joël Bastard et de Thierry Renard.

« Des néons dans des abris de tôles. Des allées sombres, de longs couloirs nocturnes. Je pense à Pasolini quand l’odeur forte de la beauté envahit les ruelles. Le pire et le meilleur traversés par la joie d’être parmi les siens.  »

> POUR UN ÉTÉ PASSÉ À LIRE À LA PLAGE…

« Qu’est-ce que vous voulez lire ? », collectif – 10 €
Sept nouvelles, sept jeunes auteurs contemporains, une plongée dans leurs univers respectifs. Bref et intense.
La fermeture du bar de Christophe Nahwël, Vivant parmi les vivants de Sabine Normand, Agnelles au fossé de Corinne Valton, Boule de neige, souvenir kitsch made in Bagnères-de-Luchon de Pierre Cardol, Le sel de l’océan de Thibaud Hervier, Bariloche de Laurent Jacobi, En bouton de Sarah Koenig.

« Éric, il a caressé toutes les vagues de l’océan. Je peux vous le dire moi. Il revenait me voir parfois. Chaque matin, à peine monté sur le pont, il regardait la mort en face. Il lui disait : « C’est peut-être aujourd’hui, tiens toi prête ». Et la mort, au bord de l’eau, attendait sans un mot. Et chaque soir, avant de retourner dans sa cabine, Éric la regardait encore : « Tu vois, j’ai encore gagné. Mais peut-être que demain ce sera ton tour ». »

Bonne lecture et très bel été à tous !


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0