Fernandez, Carine

Fille de réfugiés espagnols, Carine Fernandez s’enfuit à seize ans sur les traces de l’amour en Arabie Saoudite. Elle en reviendra 25 ans plus tard, docteur en Lettres, pour entrer dans l’Éducation Nationale et commencer aussi sa carrière de romancière. Avec une langue vive, inventive, inspirée, elle décrit les profonds déséquilibres de certaines sociétés du Moyen Orient qu’elle connaît intimement. Mais les soubresauts de l’Histoire laissent aussi place à une intense poésie, comme dans son dernier roman Mille ans après la guerre (Les Escales, 2017), qui conte le destin de Medianoche, un « Bartleby espagnol », rescapé de la Guerre civile et du franquisme.

QUELQUES-UNES DE SES DERNIERES PUBLICATIONS :

Romans et nouvelles
Mille ans après la guerre, Les Escales, 2017
Identités barbares, Lattès, 2014.
Le châtiment des goyaves et autres nouvelles, Éditions Dialogues, 2014.

Poésie
Les idiomes de l’ouest, Anthologie Triages, Éditions Tarabuste, 2001.

Contributions à des revues littéraires et ouvrages collectifs
« Lolita d’Alexandrie », poèmes, in : Guetter l’aurore, Littérature et résistances, 1944-2014, Éditions La passe du vent, 2014.
Préface du recueil Quelles nouvelles ?, Éditions La passe du vent, 2014.
« La frontera », chronique, in : Frontières, ouvrage collectif, Éditions Lettres frontière, 2013.

les ouvrages de cet auteur :


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0