Staraselski, Valère

Valère Staraselski est un écrivain et essayiste français, né le 18 janvier 1957 à Créteil, en Île-de-France.
Il commence à travailler très jeune et enchaîne différents emplois parmi lesquels serveur, agent hospitalier, documentaliste, maître d’internat, attaché parlementaire, chargé de cours à l’université de Paris VIII, chef de cabinet... Tout en obtenant une licence d’histoire et un doctorat de lettres en 1996 sous la direction de Jean Levaillant.
Dès son premier roman en 1991, Simone Gallimard apparente son écriture à celle de Jean- Paul Sartre et de Louis Aragon, alors que dans Le Magazine littéraire, Philippe Lacoche évoque, quant à lui, Roger Vailland.

Valère Staraselski publie plusieurs romans dans lesquels il retrace le destin de la France à travers ses révolutions où l’histoire, la politique, la réalité sociale, intellectuelle et artistique tiennent une place majeure : Un homme inutile, Monsieur le député, Une histoire française, Le Maître du jardin, dans les pas de La Fontaine et L’Adieu aux rois. Avec ce cycle dit des romans de France, mais plus largement, son œuvre s’inscrit dans une conception du roman, de la fiction, comme moyen de connaissance. Sur les toits d’Innsbruck, paru en 2015, est son dernier roman.

Romancier et essayiste, Valère Staraselski est également membre du Conseil scientifique de la Fondation Gabriel Péri, du Comité d’Honneur de la Société des amis d’Elsa Triolet et Aragon, du Conseil de rédaction de la revue en ligne lafauteadiderot.net dont il est le co-fondateur avec Eric Le Lann.

valerestaraselski.net

les ouvrages pré/postfacés par cet auteur :


mentions légales | SPIP | webdesign CHOC 02 | | Plan du site |  RSS 2.0